Traduction de Camille Legrand vers l’espagnol

Aux portes de la nuit
l’homme est divisé
le cœur pauvre et le corps piétiné

mais quand il s’agit de mordre et d’aimer
il n’oublie pas la danse
animale et bouleversante

l’homme baignant dans la douce
et violente lumière d’un destin prolétaire

assume d’un même éclat
la puissance d’un corps et celui d’un poème

l’homme divisé renaît de ses cendres
Pasolini, London, tous ont contribué
au refus d’une vie tiraillée et chancelante

les poètes dans l’enclos de leur romance
les ouvriers dans le muscle et la décadence

quand il s’agit pourtant du même homme
ouvrier poète
c’est l’homme nouveau qui renaît
au cœur de la tempête.

Al caer la noche
el hombre es dividido
su corazón pobre y su cuerpo pisoteado

pero cuando se trata de morder y de querer
no se olivida de bailar
brutal y trágicamente

el hombre inmerso en la suave
y violenta luz de un destino proletario

asume con el mismo brillo
la fuerza de un cuerpo y lo de un poema

el hombre dividido renace de sus cenizas
Pasolini, London, todos contribuyeron
a rechazar una vida vacilante y tambaleante

los poetas en el vallado de su romance
los obreros en el uso del músculo y la decadencia

mientras que se trata del mismo humano
obrero poeta
es el hombre nuevo que renace
en plena tormenta.

Pierre-Aurélien Delabre, in Volcans, Bordeaux, Editions Abordo, 2019. Traduction de Camille Legrand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.